• SurfConseil, retour au sud de l’île de Java (Indonésie)

    L’île de Java est une destination surf loin du tourisme de masse tel que l’on peut le trouver à Bali, la petite sœur juste à côté. Son littoral très découpé est une réserve de vagues de tout type et de belle qualité. Cependant, le flux touristique reste faible. Les vagues de sable se succèdent aux spots de reef plus techniques. La forêt est immense et encore relativement préservée.

    Les gens vivent de la pêche traditionnelle, du bois artisanal, de la culture de fruits et légumes locaux. La région du sud étant très montagneuses, les grands zones agricoles ne sont pas venus jusqu’ici pour polluer les sols et le littoral. La communauté de surfeurs est relativement faible. On compte une trentaine de surfeurs au sud-est et également une trentaine au sud-ouest. Il n’est pas rare de surfer seul ou à 2 durant des semaines entières. Les locaux vivent au rythme du soleil et restent plutôt très courtois et souriant lors des multiples rencontres.

    Le pays est majoritairement musulman, aussi faut-il connaître et respecter certaines règles de savoir vivre. Plus qu’un voyage se pays offre une authenticité et un caractère singulier qui ne laisse pas indifférent la sensibilité du baroudeur. A chaque jour survient son lot de découvertes et de surprises…le surf est un véhicule vers l’ailleurs et vers l’autre.

    Continue Reading

  • Pourquoi l’Océan est bleu ?

    Cette question est régulièrement posée par des enfants de 8 à 10 ans lors des interventions SurfConseil intitulées « éveil environnemental ».
    Jean-Michel Courty, enseignant-chercheur en physique à l’Université de Pierre et Marie Curie, à Paris, nous répond.

    « Les particules d’eau agissent sur la lumière ».

    La lumière du soleil apparaît blanche mais en fait c’est un mélange de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Quand les rayons du soleil arrivent dans l’eau, celle-ci « absorbe » le rouge, le orange et le jaune et les transforme en chaleur. On dit quelle absorbe ces couleurs. donc notre œil de les voit plus.

    En revanche, il voit toujours le bleu qui n’a pas été absorbé. C’est pour cette raison que l’on voit l’Océan bleu. Si l’eau du verre d’eau reste transparente, c’est parce qu’il faut un grand volume d’eau pour que le phénomène soit visible.


    Kelly Slater à « Backdoor » (…Massifff et dangereux !!!), sur le fameux North Shore d’Oahu à Hawaii.
    Continue Reading

  • Le surf, accélérateur du tourisme de masse

    L’histoire du surf illustre de nombreuses découvertes de destinations exotiques, magiques et insolites. Le surfeur est initialement un aventurier, un baroudeur. Il recherche la vague vierge qui lui permettra de vivre un sentiment extrême de joie et de liberté.

    De cette quête seront découvert des lieux qui deviendront avec le temps des destinations touristiques visitées (et sur-visitées) de tous.

    Ce tourisme génère un sur bétonnage des littoraux pour l’hôtellerie de luxe, des pollutions terrestres et marines très importantes mais également un déséquilibre social et culturel palpable. Il ouvre les portes d’un tourisme de masse qui deviendra rapidement « prédateur » de l’équilibre initial, sur le plan social, culturel, économique et environnemental.

    A Hawaii, la plage de Waikiki découverte vers 1898 et décrite dans de nombreux récits par Jack London et Alexander Ford (écrivains et grands aventuriers). Ils relatent l’expérience du surf et l’harmonie du mode de vie de ces locaux, véritables hommes poissons. Très rapidement, de grandes fortunes iront gouter à ce paradis hawaïen et investiront dans la construction d’hôtels et de résidences de luxes. Aujourd’hui, la baie de Waikiki avec sa ville de Honolulu est devenue la capitale hawaïenne comptant plus de 1,3 millions d’habitants (majoritairement étrangers).

    En Indonésie, l’île de Bali découverte par des surfeurs et des navigateurs australiens dans les années 60 et 70 est devenue aujourd’hui une destination touristique incontournable.

    Plus localement, l’Aquitaine est une région qui compte, chaque année, un flux touristique de plus en plus important. Plusieurs millions de voyageurs transitent et profitent des bienfaits de l’océan, des Landes ou du Pays Basque et des ses montagnes. L’idée d’un tourisme responsable s’organise avec les Chambres de Commerce et les prestataires concernés. Goazen (en basque, « allons-y ») est un Cluster regroupant des entreprises sur la thématique du tourisme responsable pour le Pays Basque.

    Au sud des Landes, le projet « Eco Tourisme Seignanx », dont fait partie SurfConseil, avance sur des actions de sensibilisation et de formation vers un tourisme responsable et durable.

    Les activités de sports et de loisirs sont des vecteurs forts du changement de comportement. L’hôtellerie qui accueille ce public travaille aujourd’hui sérieusement sur ces enjeux de développement durable.


    Tourisme responsable : Un enjeu de société majeur par Travel-ProVideo

    Continue Reading