• Science participative, une nouveauté SurfConseil 2014

    Oeufs de raiesPhoto SurfConseil – Plage de Tarnos – Oeufs de raies (couleur noir) et oeufs de requin roussette (couleur sable)

    Science participative ? What is that ?

    La science participative permet au grand publique de participer à la recherche scientifique, tout simplement en allant repérer sur un espace naturel précis une espèce végétale ou animale spécifique. Par exemple, cet été 2014, nous sommes partis à la recherche des œufs de raies sur les plages landaises (plus précisément appelées : capsules de raie). Les groupes d’adolescents ont pu trouver, puis comptabiliser et identifier un certain nombre d’œufs de raie sur la plage le long de la laisse de mer (laisse de mer : ensemble des éléments marins déposés sur le bord de plage par la marée). SurfConseil se chargera ensuite de transmettre ses informations scientifiques et environnementales au centre de recherche situé en Bretagne. La raie étant un indicateur de biodiversité marine, ces nouvelles données viennent s’inscrire à d’autres données nationales permettant de dresser un état des lieux de la biodiversité marine sur nos zone côtières. Et voilà comment nos jeunes surfeurs participent à la science et à la recherche sur les Océans.

    Chaque semaine, un groupe d’adolescents a pu participer au ramassage des œufs de raies sur les plages de sables du sud des Landes. Nous avons trouvé plus d’une quarantaine de capsules de raies et bien plus encore de capsules de roussettes, un petit requin de sable très connu des pêcheurs.

     

  • Eté 2014 sur la plage, au programme : surf et éducation citoyenne et éco responsable

    groupe océan éduc

    Sur notre splendide côte basco-landaise, pour un été de plus au compteur, le surf et la plage sont devenus un lieu d’éducation citoyenne et éco responsable.

    Les différents groupes de 12 à 17 ans ont pu découvrir l’univers du surf, mais surtout se déchausser et changer de peau pour vivre l’Océan et la plage durant leur semaine « sport et éducation à l’environnement ». Au-delà des cours de surf, les groupes ont pu expérimenter des rencontres pédago-ludiques sur le thème de l’Océan et de l’éducation à l’environnement. La rencontre est interactive et dynamique. L’éducateur environnement (SurfConseil) ne part pas dans un monologue, mais au contraire laisse réagir chacun et favorise l’échange dans le respect de l’écoute individuelle. Nous travaillons avec les adolescents sur la notion de Co-éducation, notion par laquelle chaque individu peut apporter et enrichir l’échange par son expérience personnelle. L’éducateur se place en passeur d’information et en médiateur avec l’ensemble du groupe.

    Cet été 2014 sur l’ensemble de la Côte Aquitaine les plages ont gardés les stigmates des violentes tempêtes de l’hiver (érosion du littoral, recul du trait de côte, dégâts divers, déplacement de sable, …). Aussi, les inondations et les crues au pays basque du début de saison ont charriées d’énormes quantités de troncs d’arbres et de pollutions en tout genre lesquelles ont fini échouées sur les plages. Un contexte relativement exceptionnel qui a permis à nos jeunes adolescents de trouver à peu près « tout » le long de la plage, animaux morts, bois flottés, vieille moto, pneus de voiture, objets en plastique, vêtements, botte de paille, … allez, je m’arrête là !

    Les moments de plage sont devenues de véritables explorations sociologiques puisque tous les objets que l’on peut trouver dans notre monde moderne étaient échoués sur le sable. Un contexte qui a ouvert la fenêtre pédagogique au ci précieux « cycle de l’eau ».

    « Chaque semaine nous avons réalisé un nettoyage de plage comptabilisant plusieurs dizaines de kilos de déchets plastique »

  • Les enfants du moulin d’Arroussets, immersion dans la Surf Culture

    C’est dans le cadre d’un séjour sportif et éco citoyen que les enfants de l’association du moulin d’Arroussets (Bayonne/64) se sont jeter à l’eau ou plus exactement dans les vagues de la côte basque.

    L’objectif du séjour étant de travailler sur l’engagement collectif et sur la découverte d’un milieu naturel (Océan, littoral), en collaboration avec Surfrider Foundation Europe. Loin de la « beach culture » et de ce milieu océanique, les enfants ont fait preuve d’une grande capacité d’adaptation et de beaucoup d’intérêt dans les échanges avec les éducateurs « surf ».

    La rencontre pédagogique a été réellement porteuse de valeurs éco citoyennes et a permis une évolution individuelle palpable. Au delà de l’apprentissage technique du surf, le projet pédagogique a guidé les enfants vers une connaissance de l’océan, de la plage et du littoral, mais également d’un rapport à soi et aux autres.

    Les éducateurs et les élèves garderont un excellent souvenir de ces quelques journées partagées autour du surf et de l’océan.