• La laisse de mer, ou les trésors de la plage

    Comme lorsque j’étais enfant, j’aime me promener le long de cette laisse de mer. On peut y trouver des choses improbables et surprenantes tel un trésor déposé par l’océan. Cependant, au delà des bois flottés, des coquillages, des plumes d’oiseaux, des algues ou crustacés constituant la laisse de mer, l’océan dépose beaucoup de macro déchets acheminés par les fleuves et les rivières (plastiques, verre, cannettes aluminium, coton tige, tampon hygiénique, etc…) dont 70% de plastiques non recyclable.

    Dans sa dégradation la laisse de mer va nourrir l’ensemble des micros organismes (invisibles) enfouis dans le sable. Mais les insectes plus gros et les oiseaux y trouveront leur nourriture de base. Cette décomposition sera aussi un compost favorable à l’ensemble des végétaux stabilisant les plages face aux érosions.

    La laisse de mer est l’élément indispensable de l’équilibre vital de la plage. Sans elle, le sable ne serait qu’un amas de poussière dévitalisé. Sensation que l’on retrouve sur certaines plages nettoyées excessivement par des machines, ne laissant aucune chance à cette décomposition naturelle.


    Côte basque, plage d’Anglet, le mercredi 23 janvier 2013


    SurfConseil