• Témoignage d’un cours particulier "surf coaching"



    Depuis quatre ans, je suis des stages de surf avec Jeff Bernard, à raison d’une semaine par an en moyenne. En dehors des qualités humaines du garçon, ce que j’apprécie dans ses cours, c’est le niveau d’exigence de son enseignement et son sens du service personnalise: la capacité de doser des ingrédients comme la pratique et la théorie, la sécurité et le plaisir d’être dans l’eau, mais aussi le soucis de responsabiliser le surfer, de le rendre autonome. Dans ses cours, on peut aborder des sujets comme la condition physique et l’équilibre personnel, les techniques du surf, la connaissance de l’océan, les principes qui expliquent la formation de la houle et des courants, l’observation et la compréhension du littoral, le respect de l’environnement naturel et des autres surfeurs. C’est à la fois « cool » et enrichissant.

    Je suis Ingénieur de formation. Je travaille depuis vingt ans dans le secteur bancaire comme expert en nouvelles technologies de l’information. J’exerce une activité de conseil auprès des entreprises, pour les aider à mieux comprendre et utiliser les NTICs.

    C’est probablement pour ces raisons que j’apprécie d’avoir un cours sur mesure, qui me permette à la fois de travailler et progresser, mais aussi de découvrir et de m’amuser. C’est primordial d’avoir affaire à un expert qualifié (masters, diplômes de secourisme, etc.), capable de montrer l’exemple dans l’eau et de l’expliquer de manière plus théorique ou imagée, avec des exemples et des références qui parlent à un ingénieur, un artiste, un philosophe ou un sportif de haut niveau. Je trouve d’ailleurs que ces quatre domaines définissent assez bien le champ des compétences professionnelles de Jeff. Mais il faut tenir compte aussi de ses qualités personnelles : un humanisme et une empathie évidents, plus une bonne dose d’humour et de joie de vivre qui rendent ses cours incroyablement agréables et motivants.

    La formule « surf coaching » me convient bien parce que j’ai besoin qu’on me montre, qu’on m’explique, qu’on me guide quand je tâtonne et qu’on me pousse à aller plus loin quand je progresse. Une semaine par an c’est peu en délais, mais riche et dense en contenu. Ça permet de « ramener du travail à la maison ». De se faire son programme d’entretien ou de progression physique pour l’année suivante. Et je suis très satisfait du résultat. D’une année sur l’autre les progrès sont flagrants. La reprise est très rapide, l’affaire de quelques minutes. On reprend pour ainsi dire le travail là où on l’a laissé, comme si c’était la veille. Comme pour les arts martiaux ou la musique, le surf c’est l’activité d’une vie. Le fait de pouvoir l’aborder à mon rythme, me laisse penser que je pourrait en faire, in fine, un art de vivre. Pour celles et ceux qui sont intéressés, je vais essayer de rédiger un petit résume d’un cours type « surf coaching » avec Jeff. Si ça lui dit, il pourra le publier sur son site.

    Bonne vague,
    Philippe T.

    s