• Tempête et grosses vagues sur le littoral Aquitain, un mois de janvier 2013 en mouvement

    Quinze jours de tempêtes peuvent transformer considérablement le trait de côte et la topographie des plages. Les houles puissantes, les fortes marées et les pluies associées à des vents violent mettent un coup de balaie gigantesque à l’ensemble du littoral du Golf de Gascogne. Des milliers de tonnes de sables, pris par les flots, se déplacent en quelques jours pour réorganiser le paysage océanique.

    Les pluies de l’intérieure du pays (bassin versant Adour-Garonne) s’écoulent vers les rivières, puis vers l’océan charriant des tonnes de bois et autres pollutions humaines (bactériologiques, chimiques, macro déchets). L’océan récupère ainsi des tonnes de déchets plastiques que les vagues et la marée déposent sur nos douces plages. Ces plastiques se dégraderont très lentement en micro plastiques puis s’intégreront à la chaine alimentaire.

    Au niveau mondial, chaque année, plus de 600 millions de Tonnes de plastiques finissent leur voyage dans l’océan. Ce qui entraine un déséquilibre majeur sur l’ensemble de la chaine alimentaire « dont nous faisons partie ». Nos comportements éco responsables jouent un rôle important dans l’équilibre durable de l’ensemble des écosystèmes.

    Une bouteille en plastique mettra environ 500 ans pour se dégrader par l’action du soleil, de l’iode, de la pluie et du vent.


    Côte basque, plage d’Anglet, mercredi 23 janvier 2013

    SurfConseil